Une publicité  entre-aperçue à la TV m’a inspiré ce billet d’humeur..

On y voit une mise en avant de la voiture ( normal) et surtout de ses capacités à se garer seule, à gérer seule les pertes d’adhérences, et j’en passe et des meilleures….

autoparking

Et là, PAF ! ça me saute à la tronche comme une révélation : J’avais raison !

Oui, sans ambiguïté, aucune, j’avais raison : les gens ne savent tellement plus conduire qu’aujourd’hui on invente des bagnoles qui conduisent seules …

Bravo aux industriels, encore un petit effort et le permis de conduire ne sera plus nécessaire.

Il faut reconnaître que mes observations quotidiennes sur le trajet maison/boulot ne plaident pas en faveur de mes concitoyens automobilistes.

Aller, en vrac et sans réfléchir : refus de priorité, regard dirigé sur le bout du capot, anticipation nulle, freinage sur verglas, non observation des feux de signalisation, et j’en passe c’est un roman quotidien.

Alors la prévention routière, c’est bien, les radars automatiques, c’est merveilleux, crier au loup de la vitesse accidentogène c’est lumineux mais en vrai, le problème est ailleurs.

Le problème c’est un peu comme pour le bac : le permis pour tous et à tout prix.

NON ce n’est pas un droit d’avoir le permis et une voiture, c’est d’abord un devoir, le devoir de respecter les autres, la signalisation et la logique de survie de l’espèce basique.

 

Bravo aux industries automobile de contribuer à infantiliser les conducteurs et aux inspecteurs du permis de laisser des gens incompétents utiliser une voiture. Ne pas savoir faire un créneau, ne pas anticiper les dangers de la route et ne pas maîtriser son véhicule intimement ( gabarit, tenue de route, etc ..) c’est un peu dramatique.

Solution ? rapprocher la difficulté du permis automobile de celui moto déjà, avec une vraie compétence à l’issue. Favoriser encore plus la conduite accompagnée. Sanctionner les comportement irresponsables aussi, puisque le Français moyen aime la baguette ( celle pour taper).